Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE FOOTBALL ZOOMZINGUE

Le foot à Montmagny

resume du week end

Publié le 22 Mars 2009 par valerycoach

samedi
plutot  sastifaisant en école de foot .


Les débutants se rendaient à St Brice pour un plateau officiel, les progrès déjà vus, il y a 2 semaines, se sont confirmés.

Les poussins étaient en amical à domicile contre Deuil . Résultat, 2 victoires 1 nul 1 défaite .
Le contenu s'améliore de matches en matches et cela concerne toutes les équipes.

Les talents ont gagné très largement contre St ouen l'aumone (5-0) en criterium.

le bilan des 3 équipes benjamins est très encourageant avec 1V1N 1D. Mais ca peut s'ameliorer  avec un peu plus de sérieux sur les matches et les entraînements.

Les 13 ans A ont fait une contre performance en allant faire un match nul (2-2) contre la lanterne rouge Port Goussainville.

Les 13 ans B se sont inclinés logiquement en championnat.

Dimanche


Les vétérans B ont fait un bon match nul contre Puiseux concurrent direct a la montée.

C'est un évènement !!!!! il a fallu attendre le 22 mars pour voir les vétérans A  perdent . Ce fut à l'extérieur à la Vallée de Sausseron.

Mais cette défaite est triste car elle intervient au debut  du sprint final pour la montée

Les 15 ans ont perdu (2-1) contre Bezon dans les dernières minutes. Des regrets car on a des occasions pour prendre l'avantage en seconde mi-temps


Les 18 ans ont perdu de justesse à Poissy. C'est toujours de peu mais ca devient de plus en plus difficile.


Cet après midi en seniors , on avait décide de ni marquer ni encaisser de buts.............Aussi en première qu'en réserve. Ce résultat de Zéro à Zéro n'arrange personne......

Vivement la semaine prochaine..........

Commenter cet article

NINA 29/03/2009 10:12

Il faut absolument encourager l'équipe 18 ans qui a fait une excellente 1ère mi-temps. La réussite est au bout de leurs pieds mais ils se découragent vite lorsqu'ils prennent un but. Travailler leur mental en les stimulant et en leur expliquant que tant que le coup de sifflet final n'a pas retentit tout est possible. Au coatch de les porter vers le haut et aux joeurs de grandir dans leur tête.